Paru dans la presse

 Publié le 19/09/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 22/08/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 30/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 24/05/2012 | Liliane Guillotreau
 Publié le 24/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 23/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 22/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 16/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 16/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 09/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 05/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 04/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 02/05/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 27/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 26/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 25/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 19/04/2012 | L.G.
 Publié le 18/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 17/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 14/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 13/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 11/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 14/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 06/04/2012 | Liliane Guillotreau
 Publié le 05/04/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 30/04/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 30/03/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 29/03/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 27/03/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 22/03/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 20/03/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 18/03/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 16/03/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 13/03/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 07/03/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 06/03/2012 | La Dépêche du Midi 
 Publié le 24/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 22/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 20/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 18/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 08/02/2012 | Silvana Grasso
 Publié le 07/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 03/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 01/02/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 31/01/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 28/01/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 22/01/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 20/01/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 17/01/2012 | La Dépêche du Midi
 Publié le 11/01/2012 | La Dépêche du Midi

 

 Publié le 19/09/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. «Miss Grenouille»... est un homme

Difficile de départager les cuisses les plus méritantes parmi la trentaine de candidats en lice.

Une fois n'est pas coutume, c'est un homme, Yves Labourdique qui a coiffé la couronne de Miss Grenouille 2012.

Le repas pouvait commencer, avec au menu : cuisses de grenouilles/frites !

L'équipe du troisième âge aux fourneaux et les jeunes du comité des fêtes au service, un bel exemple de transmission intergénérationnelle. La soirée s'est poursuivie par une projection de courts métrages en plein air et un bal DJ.

Alexandra, présidente du comité et son équipe pouvait souffler, la traditionnelle fête de la grenouille a de beaux jours devant elle !

La Dépêche du Midi

 

 Publié le 22/08/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. Révolution dans nos poubelles, une habitante réagit

«Le passage à la nouvelle collecte, une réforme lourde de conséquences», estime Stéphanie./Photo DDM, LG
 

La décision prise à la majorité des élus du Sivom Montastruc-Verfeil sur la collecte des ordures va être lourde de conséquences pour les habitants. Pourtant, le syndicat est resté très discret : petit dépliant sibyllin dans les boîtes aux lettres et enquête réalisée par des étudiants ne portant que sur la composition du foyer et la taille des conteneurs à fournir.

Or, c'est une véritable révolution qui va s'opérer dans les poubelles de 15 communes à partir du 1er janvier 2013 : chaque foyer sera équipé d'un conteneur destiné à recevoir les ordures ménagères qui sera collecté une fois par semaine (au lieu de deux aujourd'hui) et d'un conteneur jaune destiné au tri sélectif qui ne sera collecté que deux fois par mois (au lieu de quatre aujourd'hui). Quant à la collecte du verre, chacun devra en assurer le portage dans les récup'verres collectifs.

A la fin du dernier conseil municipal, les élus de Gragnague, estimant que la mise en place d'une redevance incitative est un choix politique que les élus doivent être capables d'assumer et d'expliquer, ont décidé de demander au président du Sivom de tenir une réunion publique afin de répondre aux questions que de nombreux administrés se posent, notamment quant à l'augmentation de 10 % des tarifs.

Stéphanie livre ainsi son analyse : «Le Sivom aurait dû faire des réunions publiques dans chaque commune concernée. De plus, quand on habite en cœur de village comme moi et qu'on a aucune possibilité de rentrer ses conteneurs, va-t-on les laisser en permanence sur le trottoir ? Bravo pour le cadre de vie !»

Autre sujet qui fâche : le passage à la redevance incitative dont le montant variera en fonction du nombre de personnes au foyer, du nombre de fois où le conteneur (équipé d'une puce électronique) sera collecté et du poids des déchets. Ce qui peut paraître idéal en théorie, le sera moins en pratique : on imagine aisément la fuite des déchets vers d'autres lieux afin de payer moins.

Stéphanie ajoute : «Nous verrons de nouveau fleurir des décharges sauvages dans les fossés, nous subirons les mauvaises odeurs dans les rues notamment en été, nous assisterons à des incivilités et à des prises de becs entre voisins…»

L.G.

 Publié le 30/05/2012 | La Dépêche du Midi

Samedi, concours de pêche pour les enfants.
L'association de pêche de la vallée du Girou organise un concours de pêche samedi 2 juin pour les enfants de 4 à 12 ans.
Le concours se déroulera de 9 heures à 11h30 au bord du lac Lazare, sur la commune de Garidech (parcours fléché à partir de la D 70).

Le permis est gratuit pour les enfants qui pourront s'initier à ce loisir dans un cadre champêtre et sans danger. Pour les pêcheurs néophytes, le matériel est prêté par l'association et chaque enfant est récompensé à la fin de la matinée.

Un peu de patience et d'habileté, avec l'aide des parents, les petits devraient passer de bons moments et repartir chargés de poissons !
 
 Publié le 24/05/2012 | Liliane Guillotreau

Malaurie chante la belle vie contre la maladie

Chanter pour s'évader, chanter pour exister, chanter pour se donner la force d'affronter le quotidien, chanter pour oublier que la vie est cruelle, chanter pour vivre ! C'est l'histoire de Malaurie Alonso, 15 ans dont la vie a été bouleversée en 2010 quand une vilaine maladie a fait son apparition.

Une leçon de vie !
Sa façon à elle de s'en sortir c'est de chanter, leçon de vie d'une jeune fille étonnante : «Depuis toute petite, j'ai toujours aimé chanter, la Star Ac, The Voice, j'adore. J'ai commencé à chanter toute seule dans ma chambre et très vite, j'ai eu envie de me produire en public.

Je m'entraîne maintenant avec Osanie, un coach qui monte des spectacles avec sa troupe « Entre coulisses et scène ». Grâce à elle, à Saint-Lys dimanche dernier, j'ai interprété la chanson « Le sens de la vie » de Tal, dès que je suis montée sur scène, j'ai tout oublié.»

Malaurie s'entraîne pour d'autres concerts
Depuis, Malaurie s'entraîne en vue d'autres concerts, et en vraie pro, une table de mixage vient de se rajouter à la panoplie de la jeune chanteuse. Elle compose aussi et va voir son texte mis en musique par un jeune artiste de ses connaissances. Les paroles qu'elle écrit sont d'une grande sagesse : « Pourquoi n'aimes-tu pas la vie comme elle vient ?».

Et quand on lui demande comment elle voit sa vie, elle répond aussitôt : «J'ai l'impression d'être née le jour où j'ai appris que j'étais gravement malade, ma vie d'avant, je ne m'en souviens pas, maintenant je vis à fond mes relations avec ma famille, avec mes amis, j'ai un but, guérir, en finir avec ces séjours à l'hôpital et un rêve, passer à la télé, d'ailleurs, je me suis inscrite à l'émission « Incroyable talent», j'aimerais bien être sélectionnée.»

Elle fourmille de projets
Malaurie, où l'histoire d'une adolescente bien dans sa tête, avec des rêves de célébrité, avec aussi, une dignité qui ne laisse rien deviner de son état. C'est le message qu'elle souhaite transmettre, la maladie, elle la tient à distance, d'ailleurs, elle fourmille de projets : une carrière sanitaire et sociale et bien sûr, la scène !
Tweeter
 
 Publié le 24/05/2012 | La Dépêche du Midi

Simon sur le site de l'usine de compostageéchos de campagne

Une population mobilisée contre un projet d'usine de compostage, le sujet ne pouvait laisser indifférent François Simon, candidat EELV/PS aux législatives sur la 3e circonscription.

Il s'est ainsi rendu sur le site ce mardi pour rencontrer le président de l'association « Gragnague sans nuisances », chef de file de la lutte, qui lui a retracé les principales étapes de la mobilisation contre le projet qui ferait subir des dommages irréversibles au site naturel.

Le candidat, sensible aux arguments avancés, a quitté le site en indiquant qu'il avait pris la mesure de l'incohérence du projet et qu'il s'engageait à rédiger un courrier à la Préfecture et aux services idoines.
 
 Publié le 23/05/2012 | La Dépêche du Midi

Rando nature samedi 2 juin

Dans le cadre des journées nature organisées par la région Midi-Pyrénées, la commission Agenda 21 propose une randonnée nature samedi 2 juin.

Avec une animatrice de l'association « Arbres et paysages d'Autan », les participants feront une randonnée de 3 heures autour du village à la découverte du patrimoine naturel local.

Les arbres qui constituent notre cadre de vie nous sont familiers, de là à savoir mettre un nom dessus, il y a un pas. C'est le but de la promenade.

Rendez-vous place de la mairie samedi 2 juin à 14 heures , chaussures de marche recommandées.
Un rafraichissement sera servi dans le bosquet du tennis à la fin de la randonnée.
 
 Publié le 22/05/2012 | La Dépêche du Midi

Cantine : et si on mettait du bio dans les assiettes ?

Au départ, l'objectif était de suivre la préconisation du Grenelle de l'environnement, dont les objectifs indiquaient qu'en 2012, chaque cantine scolaire devait proposer au moins 20 % de nourriture bio dans ses menus.

Ainsi, depuis la rentrée 2008, un repas entièrement bio est servi chaque mois à la cantine des petits artistes. Les viandes (race à viande label rouge) sont toutes issues d'élevages régionaux, et les légumes et fruits de saison proviennent d'une agriculture raisonnée.

L'introduction du bio dans les assiettes des écoliers a donc induit une petite révolution culturelle, mais certains doutent encore des vertus du bio. Pourtant, un label bio permet d'avoir des engagements sur la qualité des produits et serait bon pour la santé.

Imposer des produits issus de l'agriculture bio et raisonnée, et cultivés au plus près du lieu de consommation, c'est à ce prix que les enfants s'initient à la qualité alimentaire.

Repas bio du mardi 22 mai : salade de riz, omelette, haricots verts, yaourt nature, cookies
Repas bio du lundi 4 juin : haricots verts vinaigrette, couscous aux boulettes de bœuf, fromage fondu, flan chocolat
Repas bio du lundi 25 juin : concombre vinaigrette, porc sauté à la provençale, pâtes, yaourt brassé, purée de pêches.
 
 Publié le 16/05/2012 | La Dépêche du Midi

Nouvelle signalisationroute des coteaux

Depuis peu, une nouvelle signalisation s'est mise en place le long de la route des coteaux (CD45).
Elle répond à une demande pressante des riverains et usagers qui pointaient la dangerosité de cet axe due à l'étroitesse de la voie, au manque de visibilité et à la vitesse excessive (90 km/h).

La commune a entamé des démarches auprès des services techniques du conseil général, au bout de trois ans, ses efforts ont abouti. Voici désormais les vitesses à respecter lorsque vous empruntez cet axe.

En venant de Garidech, juste après le pont autoroutier, un panneau « Gragnague » indique le début d'une zone « agglomération » sur environ 1 km, la vitesse autorisée est désormais de 50 km/h jusqu'au panneau fin d'agglomération. Ensuite, des panneaux indiquent une zone à 70 km/h sur le reste du CD 45.
Une vitesse limitée pour une circulation sécurisée, une avancée dans un dossier qui a mis longtemps à aboutir.
 
 Publié le 16/05/2012 | La Dépêche du Midi

Les accueils de loisirs fêtent l'enfance

Les dix accueils de loisirs de la communauté de communes des coteaux du Girou (C3G), organisaient ce dimanche 13 mai la fête de l'enfance. Plus de six cents visiteurs se sont succédé sur l'esplanade René-Cassin, reconvertie pour l'après-midi en terrain de jeux géant.

Au programme, le jeu dans tous ses états. Il y avait des jeux d'adresse et de rapidité : palets (shuffle puck, flitzer), aérobille, billard hollandais. Il y avait aussi des jeux de stratégie : jeu de nim, awélé et une stupéfiante « soupe chinoise chop suey » qui met les nerfs à vif.

On trouvait également des jeux de plein air : baby-foot géant, badminton, peteka, fabrication de fusées, et un amusant slackline (jeu d'équilibre qui consiste à progresser sur une sangle élastique).
On pouvait aussi s'essayer aux jeux d'éveil et découverte : cirque, jonglage, arts plastiques. Un atelier de djambé a mis une belle ambiance. Et aussi la « boîte de jour » où les enfants ont appris des chorégraphies qui leur permettront d'assurer plus tard, en boîte de nuit.

Soudain, un appel au micro : tout le monde s'est alors mis en place pour une flash mob dance. En clair, une chorégraphie éclair sur un rythme soutenu. L'important c'est de danser !

Conférence
À 17 heures, une conférence « jeux de société, source de plaisir et d'apprentissage » a été animée par Céline Tainturier, de la ludothèque itinérante « Tour de jeu ».
Pour la jeune ludothécaire, le jeu n'est pas seulement réservé aux enfants, c'est un moyen d'échange avec l'environnement et avec les autres. Il y a le jeu plaisir, le jeu partage, le jeu communication, le jeu détente, le jeu de mots qui détend l'atmosphère, le jeu créateur de lien, le jeu discussion, le jeu relation, le jeu comme support d'apprentissage.

On joue avec son esprit, on joue avec son corps, autant de significations pour un mot très commun, avec, à la fin, une seule envie, jouer !

Sous le soleil, à l'ombre des marronniers, c'était un beau moment de rencontre entre les familles et les structures qui prennent en charge leurs enfants toute l'année.

Les animateurs du réseau « Loisirs éducation et citoyenneté » étaient rassurés, le succès était au rendez-vous pour cette première fête de l'enfance.
 
 Publié le 09/05/2012 | La Dépêche du Midi

Création d'un parking destiné au covoiturage

Dans le cadre de son Agenda 21, la commune de Gragnague s'est engagée à promouvoir les modes de déplacements doux et le covoiturage qui permet de réduire le transport motorisé.

Depuis le début du mois, les voyageurs désireux de covoiturer par l'autoroute ou par la route peuvent garer leur véhicule dans un lieu adapté.
Idéalement situé à proximité de l'échangeur autoroutier, un parking de covoiturage vient en effet d'être aménagé à l'entrée du chemin d'En Graougnou qui dessert le club équestre du même nom.

Finis les stationnements sauvages et non sécurisés en bordure de départementale.
La municipalité souhaitant développer une continuité de service aux usagers du TER tout en développant les initiatives éco-solidaires informe que ce parking est également destiné aux voyageurs empruntant les autocars de remplacement « plan rail » au départ de l'arrêt « Rond-point échangeur » situé à proximité immédiate.
 
 Publié le 05/05/2012 | La Dépêche du Midi

Un nouveau bureau pour « Gragnague sans nuisances »

Une page se tournait jeudi 3 mai pour l'association « Gragnague sans nuisances » qui tenait son assemblée générale.
Gilles Vacheyrout l'avait annoncé lors de la réunion publique du 2 avril à Gragnague : l'association créée en 2003 pour repousser le projet d'aéroport, devait renouveler son bureau afin de mener de nouveaux combats, notamment le projet d'implantation d'une usine de compostage sur Gragnague.

Le rapport moral et le rapport financier ayant été adoptés à l'unanimité, le bureau a présenté sa démission. Huit candidatures ont été présentées à l'assemblée générale, elles constituent le nouveau conseil d'administration. Avant de procéder à la désignation des membres du bureau, Daniel Gerber a fait un point sur l'usine de compostage.

Puis un point a été fait sur le sujet qui fâche : la mairie de Gragnague a attaqué la déclaration au tribunal administratif. La décision est repoussée à la mi-mai, mais le rapport d'audience du 12 avril allait dans le sens de la caducité du dossier.

Ce n'est toutefois qu'une étape car le porteur de projet est déterminé et il est probable qu'il s'apprête à redéposer un nouveau dossier en préfecture. Daniel Gerber a alors appelé le public présent à ne pas relâcher la mobilisation et invite les jeunes à participer à la préservation de leur cadre de vie.

Un nouveau bureau
L'association qui compte aujourd'hui 860 adhérents (dont 400 membres historiques), a désormais un nouveau bureau composé de : Daniel Gerber, Président, Martine Chatainier, Vice-présidente, Jean-Marc Bériou, Vice-Président, Isabelle Viot, Secrétaire générale, Myriam Peyrot, Secrétaire générale adjointe, Robert Nardini, Trésorier, Véronique Chauvet, Trésorière adjointe, Nadège Roques Massol, membre du conseil d'administration, Gilles Vacheyrout, quant à lui, reçoit le titre de Président d'honneur.

On notait dans l'assistance nombreuse des élus de Saint-Jean l'Herm et Gragnague, et Cécile Péguin, candidate des Verts aux législatives avait fait le déplacement de Toulouse avec son staff.
 
 Publié le 04/05/2012 | La Dépêche du Midi

Expo-vente créative du foyer rural ce week-end
Le foyer rural organise une expo-vente de ses créations, samedi 5 et dimanche 6 mai de 14 heures à 18 heures, à l'espace Debat-Ponsan. C'est le résultat du travail d'un groupe d'expertes qui se retrouvent trois fois par semaine pour une après-midi de création.

A chacune sa spécialité
A chacune sa spécialité : broderie à l'ancienne, broderie Hardanger, tricot, crochet, perles, patchwork. Bonne humeur et décontraction sont de mise, à l'image de leur présidente Monique Timon, qui ne manque jamais l'occasion d'afficher sa joie de vivre. Nappes, sets de table, coussins, sacs, objets utilitaires et décoratifs : les doigts de fée auront encore préparé de belles surprises.

Pièces uniques
Il paraît que cette année, des sacs à main en lin sont au programme, ils devraient faire un tabac. Et comme chaque pièce est unique, aucune chance de se retrouver avec le même que la voisine !
Profitez d'un week-end électoral pour venir admirer les dernières nouveautés.
 
 Publié le 02/05/2012 | La Dépêche du Midi

Les arbres et arbustes de pays, un patrimoine méconnu

Une soirée débat animée par l'association « arbres et paysages d'Autan » a réuni un petit groupe d'initiés le 25 avril, autour des thématiques liées aux arbres de pays et au rôle des haies champêtres.

La prise en compte des essences de pays dans les aménagements végétaux permet de lutter contre l'uniformisation du paysage urbain.
Un aménagement réussi est celui dans lequel on ne reconnaît pas l'intervention de l'homme, à l'image de ce qu'on voit dans la nature.

C'est une autre façon de concevoir son cadre de vie, en revenant aux essences de pays adaptées aux caractéristiques naturelles du territoire, faciles d'entretien et adaptables aux changements climatiques. Une évidence, quand on se remémore les essences exotiques qui n'ont pas résisté aux rigueurs de l'hiver dernier.

La soirée s'est terminée sur un rendez-vous. Samedi 2 juin, dans l'après-midi, une randonnée à la rencontre des arbres et arbustes que l'on croise au quotidien et qui constituent un patrimoine méconnu sera organisée.
 
 Publié le 27/04/2012 | La Dépêche du Midi

Les petons Gragnaguais : courir, c'est le pied !

Les petons courront entre ciel et terre le 13 mai

C'est l'histoire d'une toute jeune association « les petons Gragnaguais ». Derrière cette charmante appellation se cache une belle détermination.

Crée en juin 2011 sous l'impulsion de Lydie Teulières, sa dynamique présidente, l'association compte déjà vingt-deux membres, tous unis dans un seul but : partager un moment de loisirs en courant.

Trois fois par semaine, par tous les temps, une dizaine de passionnés parcourent les routes du village mais ils ne comptent pas en rester là.

En mars, ils ont fait le semi-marathon de Blagnac et dimanche prochain ils seront à Montgiscard pour les 10 km de la « ronde des chardons ».

Leur prochain défi est la célèbre course du viaduc de Millau qui aura lieu dimanche 13 mai. Cette fois, la barre sera plus haute : 24 km de course qui débutent par une traversée de Millau, puis les coureurs partent à l'assaut du célèbre viaduc pour une fantastique traversée de 2,5 km à plus de 340 mètres de haut, c'est une course entre ciel et terre avec vue imprenable sur les Causses. Lydie l'assure, « le 13 mai nous serons à la hauteur ».
 
 Publié le 26/04/2012 | La Dépêche du Midi

Béatrice Forage : séance de dédicace.

Béatrice Fortage : succès au rendez-vous pour son roman

Nous vous avions parlé de Béatrice Fortage lors de la sortie de son roman «Une ou plusieurs» en mars dernier.
Nous l'avons suivie samedi lors d'une séance de signature chez Cultura Balma. L'auteur est ravie, la rencontre avec les lecteurs est toujours un moment d'échanges privilégiés.

Voici quelques impressions recueillies auprès des lecteurs : «Un roman qu'on lit d'une traite, sans le lâcher», «des histoires de femmes qui parlent aux femmes», «un style poétique et enlevé, ponctué de commentaires actuels»...

Et les ventes s'envolent, son ouvrage sera prochainement en vente à l'espace culturel de Leclerc Rouffiac où l'auteur signera le samedi 12 mai.
 
 Publié le 25/04/2012 | La Dépêche du Midi

Quatre mois sans train à partir du 30 avril

Dans le cadre du plan de modernisation des infrastructures ferroviaires du quart nord-est initiés par la région Midi-Pyrénées, la liaison TER Toulouse-Saint-Sulpice va connaître une interruption de trafic du 30 avril au 2 septembre.

Durant quatre mois, plus de 18 km de voies nouvelles seront posées et 25 km de voies renouvelées entre Toulouse et Saint-Sulpice, dix sept quais de gare seront également rénovés, dont celui de Gragnague. Les quais répondront aux normes d'accessibilité et comporteront des rampes que pourront emprunter les personnes à mobilité réduite depuis les parkings jusqu'aux quais.

Des autocars de remplacement
Pendant les travaux, les autocars prennent le relais, au départ de Gragnague, vous pourrez emprunter :

 soit les autocars de remplacement « Plan Rail » au départ de l'arrêt « Rond-Point Echangeur », avec un titre de transport SNCF, départ 7h25 du lundi au vendredi et retour 17h35.
 soit les autocars départementaux de la ligne Arc-en-Ciel n°769 (Gragnague-L'Union-Balma-Gramont) au départ de l'arrêt « Gragnague Église », avec un titre de transport Arc-en-Ciel (transport du Conseil général de la Haute-Garonne).

Un service de taxi à la demande est également proposé au départ de Gragnague pour rejoindre les autocars «Plan Rail» à Montastruc (trajets vers Toulouse, Saint-Sulpice et au-delà).

Pour bénéficier de ce service, il faut posséder un titre de transport SNCF au départ de Montastruc-la-Conseillère et réserver le taxi au plus tard 24 heures avant le départ auprès de Contact TER Midi-Pyrénées (0 800 31 31 31 - appel gratuit depuis un poste fixe ; ouvert du lun au sam).

Ce principe s'applique également pour les voyages à destination de Gragnague
Plus de renseignements sur le site internet du TER http://www.ter-sncf.com/ et par téléphone auprès de Contact TER Midi- Pyrénées (0 800 31 31 31).
 
 Publié le 19/04/2012 | L.G.

Dégustation des fromages fermiers devant la fromagerie.

Accueil de loisirs : visite d'une chèvrerie

Mardi 17 avril, l'accueil de loisirs de Gragnague organisait la visite de la fromagerie de Capéran. Après un court trajet en bus, les enfants sont arrivés à la ferme de Capéran à Montastruc où la famille Laurent les a accueillis.

C'est d'abord la visite de la chèvrerie, ses 220 chèvres, et sa centaine de petits chevreaux et chevrettes dont certains avaient à peine trois jours. Les enfants ont été conquis par ce contact direct avec ces animaux doux et très curieux qui n'hésitent pas à quémander des caresses en passant la tête par-dessus les barrières.

La visite s'est poursuivie par la laiterie où les enfants ont appris comment se fabrique le fromage de chèvre, et enfin, pour goûter, deux grands plateaux dressés en plein air attendaient les jeunes visiteurs qui ont pu découvrir les différentes spécialités fromagères aux herbes, aux huiles essentielles, le chèvre frais avec du sucre ou le chèvre affiné fort en bouche, de quoi éduquer les petits palais ! Juste le temps de jouer dans le jardin, et c'était déjà le moment de repartir.

Une belle après-midi qui, sous des aspects ludiques, a permis de faire découvrir les richesses du terroir local aux enfants tout en les initiant à des produits de qualité.
 
 Publié le 18/04/2012 | La Dépêche du Midi

Budget voté à l'unanimité un city parc pour les ados

Séance studieuse pour le conseil municipal réuni lundi 16 avril.
Le vote du compte administratif 2011 qui présente un excédent de 250 000€ est adopté à l'unanimité. Le budget 2012 recueille l'unanimité pour 1 375 584€ en fonctionnement, et 667 492€ en investissement.

Les taux des trois taxes, subissent une hausse de 1,5% « ce qui reste en dessous de l'augmentation du coût de la vie » souligne l'adjoint aux finances. Les taxe d'habitation 15,01 %, taxe sur le foncier bâti 23,27 %, taxe sur le foncier non bâti 65,70 %, sont votées à l'unanimité pour un produit global attendu de 511 300 €.

Un budget de 14 300€ alloué aux associations
C'est ensuite le tour des subventions aux associations pour un montant total de 14 300€, là aussi, unanimité autour de la table.
Les autres décisions :

 La prise en charge par la mairie d'un repas hebdomadaire du volontaire en service civique, le recrutement de personnel non titulaire pour faire face à un besoin saisonnier, et l'augmentation du temps de travail de trois agents administratifs ne recueillent aucune objection.

 Un équipement de loisirs très prisé des adolescents.

La communauté des coteaux du Girou (C3G) va équiper plusieurs communes en city parcs qui sont des aires de jeux multisports, en libre accès, permettant la pratique du foot, du basket, du handball.

Pour Gragnague, le projet va voir le jour fin 2012, pour ce faire, la commune délibère à l'unanimité sur la cession à l'euro symbolique d'un terrain de 14x24m à l'intercommunalité qui est maître d'œuvre.
 
 Publié le 17/04/2012 | La Dépêche du Midi

Au menu de l'accueil de loisirs cette semaine.

 Aujourd'hui : Salade de quinoa, poisson pané avec citron, choux-fleurs béchamel, yaourt aromatisé, pomme.
 Demain : Salade catalane (haricots verts, tomate et thon), estouffade de bœuf, purée de pommes de terre, gouda, poire.
 Jeudi : Radis à la coque, couscous aux boulettes d'agneau (plat complet), fromage blanc nature avec sucre, pêches au sirop.
 Vendredi : Pâté de foie, tortilla, mitonnée de légumes, tome blanche, fruit bio.
 
 Publié le 14/04/2012 | La Dépêche du Midi

Stages d'art floral

Pendant les vacances de printemps, les stages d'art floral refleurissent avec Chantal de l'association Color Sun.

Elle vous propose une après-midi « fleurs » ludique et créative jeudi 19 avril à 14 heures ou à 18 heures. I
l vous en coûtera trente euros l'atelier, et même si vous pensez ne pas avoir de talent particulier, vous apprendrez à dompter les fleurs qui parfois n'en font qu'à leur tête, puis vous repartirez avec une magnifique composition qui embellira votre intérieur.
Venez découvrir le plaisir des fleurs rue Malcousinat à Gragnague. Renseignements et inscriptions auprès de Chantal au 06 64 70 26 54.
 
 Publié le 13/04/2012 | La Dépêche du Midi

Pâques'rette: les clés de la réussite

Les associations Color sun et Decade peuvent souffler : la 2ème édition de Pâques'rette a été une réussite.
Comment expliquer les clés d'un tel succès ? De la disponibilité, une organisation sans faille des équipes, l'énergie débordante de Chantal Cadène, du rire et de la bonne humeur.

La pluie de dimanche matin n'a pas contrarié la fête, et les quelques 2.000 visiteurs n'en finissaient pas de découvrir les recoins de cette magnifique promenade végétale.

Des végétaux ... et du lien social
Le parvis de la mairie, relooké pour l'occasion par Didier Veaux de la pépinière «A la lumière du jour» de Verfeil, disparaissait sous un jardin aux couleurs printanières d'où jaillissait une jolie fontaine, les nombreux exposants présentaient des produits de grande qualité disposés avec talent autour des marronniers de la place : ferronnier d'art, producteurs de miel, de safran, d'huiles essentielles, sans oublier l'exposition d'artisanat d'art à l'intérieur.

On pouvait également apprendre à rempoter, à fabriquer son compost de cuisine, etc…
Pâques'rette c'est aussi un rendez-vous festif pour les habitants qui aiment se retrouver autour d'un repas organisé par le club de foot local agrémenté des spécialités de l'Escargot d'Oc et d'aligot aveyronnais.

C'est encore de la générosité puisque l'église a été mise en beauté par les compositions de Color sun.
C'est enfin de l'engagement puisque le stand de « Gragnague sans nuisance » a récolté plus de cent adhésions et de très nombreuses signatures contre le projet d'usine de compostage.

Rendez-vous pour Pâques 2013.
 
 Publié le 11/04/2012 | La Dépêche du Midi

Le budget au conseil

Le conseil municipal se tiendra lundi 16 avril à 18 heures 30 en mairie.
L'essentiel du programme portera sur le budget : vote du compte de gestion 2011 suivi du compte administratif 2011 et affectation du résultat 2011. Puis, pour le budget 2012, vote des taux des trois taxes, vote des subventions aux associations, et vote du budget primitif communal 2012.

Viendront ensuite les sujets administratifs tels la prise en charge par la mairie d'un repas hebdomadaire du volontaire en service civique, le recrutement de personnel non titulaire pour faire face à un besoin saisonnier, et l'augmentation du temps de travail de deux agents administratifs. Enfin, seront traités les sujets classiques comme la cession à l'intercommunalité du terrain réservé au city-park, l'éclairage du terrain de grands jeux et la déclaration d'utilité publique de la Zac.
 
 Publié le 14/04/2012 | La Dépêche du Midi

Stages d'art floral

Pendant les vacances de printemps, les stages d'art floral refleurissent avec Chantal de l'association Color Sun.

Elle vous propose une après-midi « fleurs » ludique et créative jeudi 19 avril à 14 heures ou à 18 heures. I
l vous en coûtera trente euros l'atelier, et même si vous pensez ne pas avoir de talent particulier, vous apprendrez à dompter les fleurs qui parfois n'en font qu'à leur tête, puis vous repartirez avec une magnifique composition qui embellira votre intérieur.

Venez découvrir le plaisir des fleurs rue Malcousinat à Gragnague.
Renseignements et inscriptions auprès de Chantal au 06 64 70 26 54.
 
 Publié le 06/04/2012 | Liliane Guillotreau

C'est un véritable défi que s'est lancé Véronique Averseng, présidente du club de danse country « Saguaro's » de Gragnague : réunir plus de 1 000 danseurs de country sur la place de l'Europe à Toulouse, demain, samedi 7 avril. Que de chemin parcouru depuis 2004 !

Au départ, ils étaient une poignée. En effet, tout est parti de quelques passionnées qui ont eu envie de faire connaître la culture western et plus particulièrement la danse « country ».
Puis en 2009, une idée folle est née : créer un festival populaire dont l'entrée serait gratuite. L'objectif était de permettre à un large public de s'évader en contemplant des campements de cowboys, des trikes, des motos rutilantes et de belles américaines des années soixantes, tout en dansant pendant des heures au son de la musique country.

Chaque année depuis, deux folles journées animent donc le village pour le 14 juillet. C'est Mirande, en mieux !
Rev'country à Toulouse.

Et comme rien n'arrête les filles, leur succès a grandi : elles ont réuni 400 danseurs place de la poste à Lardenne pour l'édition 2 011 de la fête de la musique. Alors pourquoi pas Toulouse ? Véronique, aidée de Bruno Soulier, président du club « Crazy cat's dancers » de Carbonne, a tenté sa chance et a réussi à convaincre la mairie de Toulouse. Et donc demain, la Ville rose aura des accents de country.

Voici le programme qu'ils ont concocté : de 15 heures à 18 heures, le rassemblement débutera par des stages gratuits donnés par les animateurs de différents clubs.

Ensuite, il y aura une pause repas sur place, avec buvette et restauration rapide.

À partir de 19 h 30 et jusqu'à 23 heures un grand bal cd gratuit se déroulera sur 8 400 m2 où sont invités tous les clubs de danse country de la région.

Pour les amateurs, ce samedi 7 avril, ce sera Rev'country à Toulouse.
 
 Publié le 05/04/2012 | La Dépêche du Midi - usine de compostage

La fronde s'organise contre l'usine de compostage

Le mouvement citoyen qui s'est créé autour de l'usine de compostage prend de l'ampleur. Ce sont en effet 250 citoyens et élus de sept communes voisines (Garidech, Saint-Marcel Paulel, Bonrepos-Riquet, Montastruc, Paulhac, Saint-Jean l'Herm, Castelmaurou) qui ont répondu à l'appel de Gilles Vacheyrout président de « Gragnague sans nuisances ».

Après deux interventions portant respectivement sur les nuisances engendrées par le projet d'autoroute Castres/Toulouse et les dangers induits par l'implantation d'antennes relais de téléphonie mobile, Daniel Gerber, du collectif « Non à l'usine de compostage », est entré dans le vif du sujet.

Il a rappelé que c'est un autre projet que celui initié par DECOSET à Castelmaurou puis listé les incohérences du projet.
À commencer par le choix du site, un massif boisé de 30 ha entourant un lac d'irrigation, qui va subir des dommages irréversibles.

Il a poursuivi en soulignant les lacunes du dossier qui, a-t-il précisé, « nie l'impact sur l'environnement, qui permet à l'opérateur d'entreposer des gravats et déchets de plâtre dans la plus parfaite illégalité ».

Il a également déploré les nuisances causées aux riverains : odeurs émanant de la fermentation des déchets, bruit occasionné par les postes de broyage de palettes, dangers dus à la circulation de camions sur des routes de campagne étroites et dévaluation du patrimoine dans un secteur à visée touristique (chambres d'hôtes La Pastelière, Château de Degrès et de Bonrepos Riquet).

La lutte ne fait que commencer. La mairie de Gragnague a attaqué la déclaration au tribunal administratif ; la décision est attendue le 12 avril.

Daniel Calas, maire, appelle à la mobilisation de tous quelle que soit la décision rendue, appuyé par Claude Roudière, conseiller général, et Didier Cujives, président du pays tolosan qui rappelle qu'en 2003, la mobilisation massive a permis de repousser le projet d'aéroport, et qu'il est important de lutter pour préserver ce cadre de vie.

Magali Schardt, maire de Castelmaurou, et Betty Cal apportent également leur récent retour d'expérience.
à l'issue de la réunion, 150 nouvelles adhésions ont été enregistrées, portant à 600 les membres de « Gragnague sans nuisances ».
 
 Publié le 30/04/2012 | La Dépêche du Midi    

Gragnague. Quatre mois sans train : comment s'organiser ?

Dans le cadre du plan de modernisation de la liaison TER Toulouse-Saint-Sulpice, au départ de Gragnague, vous pourrez emprunter :
 Les autocars de remplacement « Plan Rail » au départ de l'arrêt « Rond-Point Échangeur », avec un titre de transport SNCF, départ 7 h 25 du lundi au vendredi et retour 17 h 35.
  Les autocars départementaux de la ligne Arc-en-Ciel n° 769 (Gragnague-L'Union-Balma-Gramont) au départ de l'arrêt « Gragnague Église », avec un titre de transport Arc-en-Ciel (transport du Conseil général de la Haute-Garonne).

Un service de taxi à la demande est également proposé au départ de Gragnague.

Pour bénéficier de ce service, il faut posséder un titre de transport SNCF au départ de Montastruc-la-Conseillère et réserver le taxi au plus tard 24 heures avant le départ auprès de Contact TER Midi-Pyrénées (0 800 31 31 31 - appel gratuit depuis un poste fixe ; ouvert du lun au sam).
Ce principe s'applique également pour les voyages à destination de Gragnague.
Renseignements sur www.ter-sncf.com
 
 Publié le 30/03/2012 | La Dépêche du Midi

Mobilisation contre l'usine à compostage

Avant, c'était un site protégé, un massif forestier entourant un lac aux confins de Gragnague et Saint-Jean-L'Herm, puis un projet d'usine à compostage est venu bouleverser cet équilibre et depuis les riverains ne décolèrent pas.

Il faut dire que le lieu est plutôt mal choisi : des voisins prestigieux, comme le château de Bonrepos Riquet, et le château de Degré, des professionnels dont les revenus proviennent essentiellement du tourisme (chambres d'hôtes, gîtes, une infrastructure routière insuffisante... Le collectif appelle la population à une réunion publique de soutien lundi 2 avril à 20h30 au foyer rural de Gragnague.
 
 Publié le 29/03/2012 | La Dépêche du Midi - Pâques'rette

Gragnague. Pâques'rette esprit jardin

Pâques'rette, une 2ème édition qui s'annonce prometteuse!
Dimanche et lundi de Pâques, un véritable jardin va s'installer au cœur du village grâce au talent des nombreux exposants : vivaces de saison, iris, rosiers anglais, anciens, plants de vignes, légumes, aromates, fleurs anciennes et oubliées... Eve Boismartel, producteur de safran dans le Tarn, partagera sa passion dimanche matin et lundi après-midi.

Fabriquez votre parfum
Dimanche à partir de 15h, vous pourrez fabriquer votre parfum à l'atelier d'olfactothérapie et lundi matin votre trousse d'huiles essentielles à l'atelier d'aromathérapie. Pour le simple promeneur, tout est prévu : spectacles de rue, mime, ventriloquie,tombola sans oublier l'apéritif offert par la municipalité dimanche midi animé par la banda 31 de l'Union.

La gastronomie régionale est inscrite au programme : aligot, escargots, saucisse de Toulouse, miel, et vous pourrez souffler un peu à la buvette ou au stand restauration tenus par les associations locales.

Les enfants ne seront pas oubliés, plusieurs animations leur sont réservées : initiation au jardinage, rempotage, fabrication de boules de graisse pour les oiseaux, art floral, dessins.

Exposition vente de 10h à 18h, entrée gratuite au public.
 
 Publié le 27/03/2012 | La Dépêche du Midi - Conseil des enfants

Démocratie et citoyenneté étaient à l'ordre du jour du dernier conseil des enfants.

Le menu, soigneusement préparé par Benjamin, qui animait le conseil pour l'occasion, a porté effectivement sur les dates des élections présidentielles et législatives qui s'annoncent, sur la durée du mandat présidentiel, sur l'âge légal auquel on peut voter, et sur pourquoi il est important de voter.

Beaucoup de questions ont été posées et des regrets ont même été exprimés. À titre d'exemple, l'âge légal auquel s'ouvre le droit de glisser un bulletin de vote dans l'urne a été au cœur des débats des jeunes citoyens : « Pourquoi ne peut-on pas voter avant 18 ans ? »

Ensuite, plusieurs volontaires se sont désignés pour aider à tenir les bureaux de vote lors des prochains scrutins présidentiel et législatif.

D'autres se sont également portés volontaires pour assister au dépouillement. Ces jeunes montrent ainsi une belle implication citoyenne.
 
 Publié le 22/03/2012 | La Dépêche du Midi - Le premier roman de Béatrice

Béatrice Fortage sort son roman « Une ou plusieurs »
Avec « Une ou plusieurs », Béatrice Fortage publie son second ouvrage aux éditions Jets d'Encre. Deux ans après « La déprime, pourquoi pas ? » tiré de son expérience de psychologue clinicienne, Béatrice Fortage signe là son premier roman. Nous la retrouvons chez elle à Gragnague.

«Une ou plusieurs», pourquoi ce titre ?
J'ai eu envie d'aborder les différentes identités que l'on a ou que les autres nous collent. On est plusieurs personnes en une, il faut oser être soi.

Que raconte ce roman ?
Il retrace l'histoire de trois couples et leur fillette, issus d'un milieu laborieux où il n'y a pas de place pour la parole. A cette époque, on encaisse les coups durs et on les tait !
Les trois enfants vont se construire avec les secrets de leurs parents, et vont refuser de rentrer dans le cadre.
Parce qu'elles portent en elle une furieuse envie d'être elles-mêmes, de mettre des mots sur les secrets enfouis pendant des générations, elles connaîtront des fins tragiques, mais elles auront eu le temps de vivre au thentiques et heureuses.
Votre prochain roman est déjà en route...

Il abordera les non dits et leurs conséquences sur nos vies. Ecrire, j'adore, la preuve, entre deux ouvrages, j'écris la vie des gens qui souhaitent laisser un témoignage à leurs enfants, c'est l'occasion pour eux de lever des tabous, j'aime par dessus tout le lâcher prise...

Retrouvez l'auteur pour une signature samedi 21 avril à Cultura Balma où son livre est en vente.
 
 Publié le 20/03/2012 | La Dépêche du Midi - troisième édition du carnaval

Tout était au rendez-vous, même le soleil, pour cette troisième édition du carnaval placée sous le signe des contes et légendes.
C'est à 14 heures que le cortège a démarré depuis l'école pour défiler dans les rues voisines accompagné par une jeune troupe de percussionnistes chapeautée par l'école de musique.

De la musique donc, des rires, de la bonne humeur, une foule joyeuse et bigarrée a ainsi paradé derrière le char de Monsieur Carnaval tiré par un patient poney.

Sorcières, vampires, princesses, loups, grenouilles, cosmonautes avec leur fusée, magnifiques dragons, le Petit Chaperon rouge, Superman, le Chat botté, Astérix et Obélix, tout ce petit monde s'est rassemblé place Bellegarde pour le concours des plus beaux déguisements.

Puis le roi du carnaval est parti dans un magnifique brasier sous les yeux émerveillés et épuisés des petits carnavaliers. Une très belle journée qui signe le coup d'envoi des festivités 2012.
 
 Publié le 18/03/2012 | La Dépêche du Midi - Le premier roman de Béatrice Fortage

Le premier roman de Béatrice Fortage

Avec « Une ou plusieurs », la psychothérapeute Béatrice Fortage publie son second ouvrage aux éditions Jets d'Encre. Deux ans après « La Déprime, pourquoi pas ? » tiré de son expérience de psychologue clinicienne, Béatrice Fortage signe là son premier roman. Nous l'avons rencontrée chez elle, à Gragnague.

Une ou plusieurs, pourquoi ce titre ?
J'ai eu envie d'aborder les différentes identités que l'on a ou que les autres nous collent. On est plusieurs personnes en une, il faut oser être soi.

Que raconte ce roman ?
Il retrace l'histoire de trois couples et leur fillette, issus d'un milieu laborieux où il n'y a pas de place pour la parole. À cette époque, on encaisse les coups durs et on les tait ! Les trois enfants vont se construire avec les secrets de leurs parents, et vont refuser de rentrer dans le cadre. Parce qu'ils portent en eux une furieuse envie d'être eux-mêmes, de mettre des mots sur les secrets enfouis pendant des générations…

Son prochain roman est déjà en route, elle abordera les non dits et leurs conséquences sur nos vies. Écrire, elle adore, la preuve, entre deux ouvrages, elle écrit la vie des gens qui souhaitent laisser un témoignage à leurs enfants, c'est l'occasion pour eux de lever des tabous, de révéler des secrets enfouis, loin !

L'auteur signera samedi 21 avril à Cultura Balma.
 
 Publié le 16/03/2012 | La Dépêche du Midi - Le conseil municipal contre le fichier «base élèves»

Gragnague. Le conseil municipal contre le fichier «base élèves»

Six points à l'ordre du jour, lundi soir, au conseil municipal, et un sujet sensible, le fichier base élèves premier degré, qui a recueilli la majorité contre, moins 1 voix.

Par cette délibération les élus suivent la FCPE et la ligue des droits de l'homme qui soulignent les dangers de l'entreprise de fichage des enfants dont "Base élèves 1er degré" est le point de départ.
Fortes inquiétudes.

Le développement de bases de données répertoriant tous les enfants en âge d'être scolarisés, la multiplication des traitements de données nominatives en tous genres suscitent de fortes inquiétudes pour le respect de la vie privée des enfants.
La Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) n'ayant qu'un rôle consultatif n'a pas les moyens de garantir la sécurisation des données.

L'ordre du jour suivant traitait de sujets plus classiques : unanimité pour la désignation des membres de la commission intercommunale des impôts directs: Daniel Calas et Serge Soubrier en titulaires, Claude Plaut et Didier Averseng en suppléants.

Les autres décisions
Pas d'opposition concernant l'augmentation de la participation au raccordement égout: la taxe passe à 700 euros pour les habitations existantes et 4000 euros pour les nouvelles constructions.

L'engagement dans une démarche d'amélioration des pratiques d'entretien des espaces verts recueille l'unanimité tout comme l'extension d'éclairage public du centre village au cimetière, la mise à disposition des équipements sportifs communaux et la demande de subvention à la fédération française de football pour le terrain de grands jeux.
 
 Publié le 13/03/2012 | La Dépêche du Midi - Carnaval : plus que quelques jours !

Du 17/03/2012 au 18/03/2012
Gragnague. Carnaval : plus que quelques jours !

Le week-end des 17 et 18 mars verra le retour du carnaval et de la fête du printemps, premier grand rendez-vous festif de l'année. Les attractions foraines seront présentes au centre du village, et le dimanche, dès 14 heures, le défilé du carnaval démarrera de l'école.

Après la parade dans les rues avec un groupe de percussions et des enfants, les chars arriveront sur la place Bellegarde, l'élection du plus beau costume enfant et adulte précèdera le goûter, Monsieur Carnaval sera jugé et n'échappera pas à la brûlante sentence.

Les organisateurs recherchent des bénévoles le matin pour terminer les sachets de confettis et les sacs contenant les goûters des enfants et pour assurer l'encadrement du défilé à partir de 14 heures.

Vous pouvez contacter Billy, directrice de l'accueil de loisirs, au 05 62 79 88 22, ou Isabelle Paysan, présidente des amis de l'école, à irouquairol@voila.fr
 
 Publié le 07/03/2012 | La Dépêche du Midi - Pétanque

Gragnague. Pétanque : une équipe qualifiée sous la pluie.

Dimanche 4 mars, la boule gragnaguaise recevait le 2ème tour des championnats de zone des clubs de 2ème division pour le secteur des 4 vallées.

La pluie fine n'a pas découragé les boulistes, et à partir de 14h, une cinquantaine d'équipes dont trente féminines ont littéralement investi les places du village pour disputer des parties acharnées.

Les Gragnagais n'ont rien lâché et c'est une des 7 équipes qui a remporté la finale en triplettes. Il s'agit de Fred Labadie, Pierre Santos, Philippe Victor.

Le président, Pascal Tristani, félicite tous les participants. Le prochain rendez-vous est samedi 10 mars à Pechbonnieu pour le 3ème concours de classement.
 
 Publié le 06/03/2012 | La Dépêche du Midi - Pâques'rette

Gragnague. Pâques'rette, week-end végétal

Pâques'rette c'est plus qu'un rendez-vous d'amateurs de fleurs, c'est aussi un rendez-vous festif qui anime le village durant tout le week-end de Pâques, voici un avant-goût du programme :

 Une exposition vente de fleurs communes, de plantes rares et oubliées, de roses anciennes, de quoi séduire jardiniers confirmés ou amateurs,
 Une mise en valeur des lieux publics, chaque stand rivalisant de savoir faire en recréant un univers autour des plantes,
 Un stand de la fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDEC)
 Des conférences sur le safran et les huiles essentielles,
 Une ambiance assurée grâce aux 46 musiciens de la banda 31 de l'Union,
 Des stands réservés aux pauses repas et buvettes proposés par les associations locales qui ont du savoir faire dans ce domaine !

Exposition vente de 10h à 18h, entrée gratuite au public, renseignements auprès de l'association Color Sun, Chantal au 06 64 70 26 54.
 
 Publié le 24/02/2012 | La Dépêche du Midi

Aujourd'hui, visite de l'Alae (accueil de loisirs), où se prépare activement le carnaval. Les enfants confectionnent des sachets de confettis, les dessins destinés aux affiches sont prêts, dans un coin de la salle trône une étrange sculpture en papier à tête de crocodile, ailes, pattes griffues et corps dodu.

C'est monsieur carnaval qui prend forme! Le centre de loisirs et l'association « Les amis de l'école » organisent conjointement le carnaval et de nombreuses associations mettent la main à la pâte pour concocter un programme alléchant, regardons un peu : le matin, à partir de 10h, le village s'éveillera au son des percussions puisqu'une initiation sera dispensée par l'école de musique, puis le défilé de chars en musique dans les rues du village démarrera à 14h depuis le parking de l'école.

Le comité des fêtes, Ritournelle, Saguaro's, Color Sun, « En Graougnou animations équestres » et le foyer rural rivaliseront encore d'imagination pour la plus grande joie des villageois.

Un goûter sera servi au foyer rural puis ce sera l'élection du meilleur déguisement homme, femme, enfant avant de brûler le monstre ailé.

Rendez-vous dimanche 18 mars, pour un carnaval haut en couleurs sur le thème « contes et légendes. Attention, déguisement obligatoire !
 
 Publié le 22/02/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. Travaux sur la voie ferrée

Quel est ce chantier qui a poussé dans un champ le long de l'avenue de la gare de Gragnague ? Construction d'un hypermarché ?

S'interrogent les passants. Rien de tout cela, il s'agit d'un lieu de stockage de gravier destiné aux travaux de modernisation des infrastructures ferroviaires du quart nord-est initiés par la région Midi-Pyrénées. 2011 a été consacrée au développement du réseau, c'est-à-dire le doublement de la voie entre Toulouse et le tunnel de Campmas (Castelmaurou) et de la voie entre Saint-Sulpice (Tarn) et le tunnel du Seilhan (Montastruc-la-Conseillère).

Cette année est destinée aux travaux de renouvellement des voies, cela consiste à remplacer les constituants de la voie ferrée (rail, ballast et traverses) arrivés en fin de vie.

Il s'agit par exemple de remplacer les traverses bois par des traverses béton et remettre une épaisseur suffisante de ballast (autrement dit un lit de gravier) sous et entre les traverses pour une meilleure tenue de la voie. CQFD !
 
 Publié le 20/02/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. Une souscription pour la rénovation de l'église

Les villages recèlent souvent des richesses patrimoniales méconnues. A Gragnague, l'église située sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle (liaison Conques-Toulouse), fait partie d'un ensemble classé « site inscrit » depuis 1943.

Son clocher mur en briques typique du midi toulousain possède trois baies sur deux étages, une rosace et une ouverture principale. Une première rénovation des toitures, façades, horloge et cloches a eu lieu en 2008.

La municipalité programme les travaux de rénovation intérieure pour fin 2012. Leur durée est évaluée à deux ans. Ce chantier comprend la réfection de la table autel, des lambris, des peintures murales, des boiseries, de l'éclairage, du chauffage pour un montant évalué à 558 277,60 € qui seront subventionnés à hauteur de 291 516,83 € par le conseil général.

La restauration des œuvres d'arts, statues, chemin de croix, tableaux n'est pas subventionnée, leur coût avoisine les 50 000 € ce qui justifie un appel aux dons.

Une convention vient d'être signée la commune et la Fondation du Patrimoine. Explications de la démarche par la Fondation.

L'objet de votre visite à Gragnague est le lancement de la souscription pour la restauration des vitraux, tableaux, statues, chemin de croix de l'église Saint-Vincent. Pourquoi une souscription ?

«C'est une démarche classique qui permet de mobiliser le mécénat populaire et d'entreprises en faveur de projets de sauvegarde du patrimoine public.»

Comment la Fondation du Patrimoine a-t-elle eu vent de ce projet ?
Les premiers contacts ont eu lieu en 2011, à l'initiative de Richard Delpierre, président de l'association autrefois Gragnague et des élus de la commune. Une fois le montage du dossier terminé, il a été présenté et accepté par la fondation pour déboucher sur la signature d'une convention tripartite (mairie-association-fondation) en octobre.

Nous lançons aujourd'hui de façon officielle la souscription en espérant qu'elle recueillera un franc succès. Cerise sur le gâteau, une convention de financement vient de concrétiser le versement d'une subvention de 6000 € par la fondation».
Pour plus d'information : www.eglisedegragnague.fr et www.fondation-patrimoine.org/
 
 Publié le 18/02/2012 | La Dépêche du Midi

C'est une taupinière géante qui a poussé à l'entrée du village, le long de l'avenue du chalet !

Que les Gragnaguais se rassurent : il s'agit de sondages réalisés en vue d'un diagnostique archéologique qu'effectue l'Inrap sur l'emprise des terrains destinés à la zone d'aménagement concerté du quartier Trezemines.

Une étape préalable indispensable. En effet, l'Institut national de recherches archéologiques préventives créé par la loi du 17 janvier 2001 assure la détection et l'étude du patrimoine archéologique touché par les travaux d'aménagement du territoire.
 
 Publié le 08/02/2012 | Silvana Grasso

Gragnague. Un pizzaïolo bonne pâte

Il n'a pas gagné mais n'a pas démérité. Michaël Ollino, 27 ans, pizzaïolo à Gragnague, un village de 2 000 âmes au nord-est de Toulouse, est arrivé 3e aux épreuves qualificatives Grand Sud du Master Pizza France du Salon Smahrt.

Celui qui partira à Paris le 4 avril pour la finale du Master Pizza est Jean-Luc Bebechian, 52 ans.
Pizzaïolo depuis onze ans, il rappelle : « Je suis un habitué des concours.

J'ai déjà participé à cinq championnats du monde ». Un brin déçu, le pizzaiolo toulousain est tout de même heureux : « J'ai eu de bonnes notes. Mais Jean-Luc a de la bouteille », explique celui qui a grandi dans la pizza et apprit son métier dans différents établissements dont Pizza Vecchio et Tutti pizza.

Après une période de chômage, il a monté son restaurant, « Ollino Pizza ». Pour Michaël, pizzaïolo est un beau métier, même si les horaires sont contraignants : « Ce salon est une chance pour la profession. On peut exercer notre créativité ».

Car si la pizza est l'un des aliments les plus prisés (la France est le second consommateur mondial et le 1e en Europe), dans l'assiette, on voit parfois un peu de tout : « Dans les restaurants, la pizza n'est pas toujours à la hauteur de sa réputation, avoue Gino Jaskulatoniolo, organisateur de cette compétition et enseignant à la Scuola Italiana Pizzaioli à Paris, établissement créé en 1988 pour former les futurs pizzaïolos.

Car s'il suffit de mélanger eau, farine, sel et huile pour faire une pizza, n'est pas pizzaïolo qui veut ». Gino reprend : « Ce concours a justement vocation de valoriser le métier. En Italie il existe depuis vingt-et-un ans. On n'a rien inventé. La pizza est un vrai plat et pas seulement une spécialité livrée en mobylette ».

Smahrt : Salon des Métiers, de l'Alimentation, de l'Hôtellerie-Restauration au parc des exposPizzas au menu

 Basique : la Piémontaise : tomates, mozzarella, fromage de chèvre frais, pointe d'ail et filet d'huile d'olive, origan. Une pizza très prisée des femmes.

 Diététique, la végétarienne : légumes grillés, (courgettes, poivrons) crème d'asperge, mozzarella, arrosé d'un filet d'huile d'olive et origan.

 Sophistiquée : roquette, tomates, mozzarella, fines tranches de jambon de Parme, recouverte de gros copeaux de parmesan et tomates confites crème de balsamique noire.
 
 Publié le 07/02/2012 | La Dépêche du Midi

Le projet d'usine de compostage est porté par un privé, la Sarl « entre le Girou », et devrait traiter jusqu'à 10 tonnes de boues issues de stations d'épuration, de fumier, de déchets verts.

Cela représente un ballet quotidien de 20 camions sur de petites routes, qui ne sont pas adaptées à ce trafic.

Un collectif s'est constitué en décembre dernier. Composé de riverains, de professionnels de tourisme, d'élus des communes de Gragnague, Saint-Jean L'Herm, Bonrepos-Riquet, Castelmaurou, Saint-Marcel Paulel et la communauté de communes des coteaux du Girou, il pointe autant le manque de concertation de la part du porteur de projet, que la législation qui veut que sous le seuil de 10 tonnes, le projet soit seulement soumis à déclaration en préfecture, « ce sont donc 9,86 tonnes exactement qui sont autorisées à être traitées » ironisent les riverains.

Leurs craintes portent sur les nuisances qu'un compostage à ciel ouvert va entraîner : pollution de l'air (fortes odeurs d'ammoniaque) ; pollution de l'eau par le ruissellement des pluies sur les aires de stockage ; nuisances olfactives ; bruit des postes de broyage 6 jours sur 7 et des postes de compostage sans oublier le trafic des camions.

Un site à protéger
Cette plate-forme devrait être implantée à proximité immédiate d'un établissement de tourisme, la Pastelière, d'un site historique, le château de Degrés et non loin du château de Bonrepos-Riquet dont la renommée n'est plus à faire.

« Dans nos villages, nous avons la chance de posséder des sites et monuments remarquables, comment un tel projet peut-il voir le jour ? Décidément, la vallée du Girou devient une terre de prédilection pour les compostières ! » s'indigne un représentant du collectif tout en précisant qu'une pétition est à disposition dans les mairies et les commerces des communes du collectif.
 
 Publié le 03/02/2012 | La Dépêche du Midi
    
Une invitation gourmande pour les aînés

Le repas annuel offert par le centre communal d'action sociale aux Gragnaguais de plus de 65 ans a eu lieu samedi 28 janvier à l'Auberge de Gragnague.

Soixante dix convives se pressaient joyeusement (et bruyamment) autour des tables. En effet, quoi de plus agréable que de se retrouver pour partager un moment autour d'une bonne table ? Surtout dans notre région…

Au milieu des invités on notait la présence de Daniel Calas, maire et Catherine Illac, Présidente du Comité communal d'action sociale.

Après la gastronomie, place aux chansons !Les invités se sont déplacés à l'espace Debat Ponsan où les attendaient les amis de la chanson de Lisle sur Tarn qui ont proposé un échantillon de leur talent.

Florilège des plus belles chansons d'amour, le spectacle est une explosion de couleurs et de joie, un coup de balai aux années qui passent, sans oublier les costumes somptueux.

Ceux qui pour diverses raisons n'ont pu répondre présents recevront un colis gourmand à domicile.
 
 Publié le 01/02/2012 | La Dépêche du Midi

L'association «Les amis de l'école» vous invite au loto des écoles qui se tiendra dimanche 5 février à partir de 14 heures, à l'école des petits artistes.

Ce loto comprend vingt parties, dont six parties spéciales enfants à gagner. De nombreux lots récompenseront les plus chanceux ! A l'entracte des boissons et gâteaux confectionnés par les mamans seront vendus au profit des écoles.

Tous les bénéfices recueillis sont intégralement reversés à l'école et permettent de financer en partie les sorties ou activités scolaires.

Alors venez nombreux, en famille, avec vos voisins ou vos amis, pour partager ce premier rendez-vous de l'année.
 
 Publié le 31/01/2012 | La Dépêche du Midi

Voici les rendez-vous qui vont animer le village tout au long de l'année. Un programme assez étonnant pour une commune de cette taille. Et ce n'est sans doute pas fini.

Le loto des écoles organisé par les amis de l'école se tiendra dimanche 5 février à partir de 13 heures. Samedi 17 mars débute la fête du printemps avec, dimanche 18 mars, le carnaval. Puis ce sera la 2ème édition de Pâques'rette samedi 7, dimanche 8 et lundi 9 avril, un rendez-vous floral très attendu qui a connu un beau succès l'an passé. Dimanche 6 mai, le foyer rural organise une expo vente de ses créations artisanales.

Juin et juillet très denses
C'est un mois de juin très chargé avec la fête de la gym vendredi 15 juin, le concert de l'école de Musique samedi 16 juin à 20 heures 30, la fête des écoles vendredi 22 juin, suivie de la fête de la musique samedi 23 juin !

Puis c'est le festival « country frog's in Gragnague » qui occupe la scène samedi 7, dimanche 8 et lundi 9 juillet, suivi de près par la fête nationale organisée par l'amicale du 3ème âge le 13 juillet avec la soirée dansante offerte par la municipalité.

Une petite trêve jusqu'au jeudi 9 août avec une étape de la randonnée « itinérance occitane » sur les chemins de Conques à Toulouse sans compter les concours de pétanque qui rassemblent les aficionados chaque vendredi de juin, juillet et août avec dimanche 26 août la boule gragnaguaise, concours officiel réservé aux licenciés !

Rentrée animée
Septembre repart sur les chapeaux de roue avec samedi 8 septembre le forum des associations et samedi 15 et dimanche 16 septembre la 2ème édition de la fête de la grenouille qui a connu un franc succès en 2011.

L'exposition de peintures organisée par les artistes en herbe prend le relai samedi 22 et dimanche 23 septembre à l'EDP. Samedi 27 et dimanche 28 octobre revient la fête de la châtaigne et son traditionnel vide-grenier dimanche 28, attention, beaucoup de changements au niveau de l'organisation !

Dimanche 4 novembre, le loto du 3ème âge aura lieu de 13 à 17 heures à l'EDP, les traditionnels concours de belote au profit du téléthon se tiendront chaque vendredi de novembre. Samedi 8 décembre, l'école de musique donnera son concert au profit du téléthon à partir de 20heures 30 à l'EDP.

Enfin, le marché de Noël clôturera les festivités 2012 dimanche 16 décembre.
 
 Publié le 28/01/2012 | La Dépêche du Midi

Vous êtes passionnés par les fleurs, la nature ? Vous aimez la décoration ? Vous êtes à la recherche d'astuces et techniques de décoration florale ?

Offrez-vous une après-midi « fleurs » ludique et créative jeudi 16 février à 14 heures et à 18 heures.
Vous aimeriez composer de jolis bouquets de fleurs, réaliser des centres de tables originaux pour vos dîners, créer un décor qui dure ou tout simplement utiliser le magnifique vase que l'on vous a offert, découvrir le plaisir de créer une ambiance ?

Chantal vous propose de partager sa passion des fleurs. Renseignements et inscriptions association Color Sun, 06 64 70 26 51.
 
 Publié le 22/01/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. Nettoyage de printemps pour le Girou

uis le début du mois, les travaux d'entretien du Girou ont commencé : nettoyage du lit (retrait des déchets et bois mort), entretien sélectif de la végétation, protection et aménagement de berges, lutte contre les espèces envahissantes.

Le matériel utilisé comporte un tracteur muni d'un treuil nécessaire à la traction des arbres de berges, le bois est ensuite ébranché, coupé en sections d'un mètre et déposé au bord des berges.

Pour répondre à des exigences d'adaptabilité, l'utilisation d'une barque permet d'intervenir directement dans le cours d'eau et de se déplacer de berge en berge.

Ces travaux sont effectués dans le cadre du programme pluriannuel de restauration des berges et d'entretien du Girou moyen initié par le Syndicat mixte du bassin versant de l'Hers (SMBVH) auquel la communauté de communes des coteaux du Girou adhère depuis le 3 mai 2010.

La vocation du syndicat est de répondre aux besoins d'une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau.
 
 Publié le 20/01/2012 | La Dépêche du Midi

Benjamin Doualle

L'équipe municipale a lancé un Agenda 21 local en février 2010. La démarche se poursuit en interne en 2012 par l'élaboration d'un programme d'éco responsabilité municipale. Par son activité quotidienne, chaque collectivité locale génère des impacts sur l'environnement.

La notion d'éco-responsabilité désigne l'ensemble des actions visant à limiter ces impacts (économie d'eau, d'énergie, réduction des déchets, etc…) L'éco responsabilité passe par de nouveaux choix de gestion et par la sensibilisation du personnel.

Enjeux considérables
Les enjeux sont considérables sachant que chaque agent produit en moyenne 80 kg de papier par an. L'exemplarité de la commune participe à déclencher un effet d'entraînement auprès des habitants.

Dans la mise en œuvre de ce programme, Liliane Guillotreau, adjointe en charge de l'agenda 21, sera assistée de Benjamin Doualle qui effectue un service civique de huit mois à la mairie.

Une mission de service civique c'est un engagement volontaire dans des missions utiles à la société, permettant de répondre aux besoins de la population et du territoire.

Dans le même temps, le service civique doit constituer pour les volontaires une étape d'apprentissage de la citoyenneté et de développement personnel.
 
 Publié le 17/01/2012 | La Dépêche du Midi
    
Gragnague. Villages Fleuris 2011: le 1er prix à Jean-Claude Aranda

Chaque année, le comité départemental du tourisme organise le concours des villes et villages fleuris.

Seul impératif pour y participer : le fleurissement doit être vu depuis la route, c'est-à-dire qu'il doit contribuer à l'embellissement du village.

Voici les trois lauréats de cette année : le 1er prix a été attribué à Jean-Claude Aranda dont le jardin, visible depuis deux rues du centre ville, allie un mélange très réussi de plantes potagères et de plantes fleuries, le 2e à Catherine Guarniéri pour son fossé planté de fleurs des champs et le 3e à Ida Aluni Bravi pour son carré d'hortensias.
 
 Publié le 11/01/2012 | La Dépêche du Midi

Gragnague. "La priorité, c'est demain !"

«L'année 2011 s'est déroulée dans un contexte est difficile, mais la priorité c'est demain !», ainsi débute Daniel Calas samedi 7 janvier, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux aux Gragnaguais en présence de Claude Roudière Conseiller Général, des maires de Balma, Bonrepos-Riquet et La Valette et des représentants des services de gendarmerie et des pompiers.

Puis il souligne l'implication des nombreuses associations qui animent le village et détaille les principaux projets de l'année qui commence : aménagement d'un trottoir reliant le centre village au chemin du pigeonnier, création d'une aire de jeux pour les tout petits, d'un terrain de grands jeux, d'un city parc (par la communauté de communes), les travaux de réfection de l'intérieur de l'église en partenariat avec la fondation du patrimoine, enfin l'agenda 21 continue avec le recrutement de Benjamin Doualle qui vient effectuer un service civique à la mairie et participera à la mise en place du programme d'éco responsabilité municipal.

Après avoir rendu hommage aux employés municipaux pour le travail accompli au quotidien, le Maire invite tous les participants à partager un moment de convivialité autour d'un apéritif.