Cliquez-ici pour obtenir le lecteur flash.
 
 

 
Vous devez disposer du lecteur flash pour voir le nuage de tags.
Vie Pratique
Manifestations
Vos démarches
Contactez-nous



La CommuneDécouvrir GragnagueHistoire et PatrimoineLe Petit Gragnague
Imprimer cette page

Le Petit Gragnague

La famille de CAULET était une famille de parlementaires aux charges héréditaires.
C'est ainsi que le fils de Jean-Georges de CAULET, Guillaume, devient lui aussi Président à Mortier en 1679 (il acquiert de plus la seigneurie de Gramont en 1705).

A son tour, son fils Joseph a la même charge mais il meurt assez vite en 1742.

Le dernier des CAULET, Tristan de CAULET, marquis de Gramont et capitoul de 1782 à 1790, sera emprisonné au moment de la Terreur et mourra dans sa prison.

Pour la petite histoire, indiquons qu'à Toulouse, à proximité des  Ponts Jumeaux, la famille CAULET avait fait bâtir un charmant immeuble, une « folie » entourée d'un parc avec des arbres d'essences rares.

Jean de CAULET et surtout son fils s'employèrent à faire décorer la bâtisse que l'on appelait "le petit Gragnague".
Elle fut vendue en 1752 à François Joseph de PORTE-PARDAILHAN puis à un marchand de bois.

Le "Petit Gragnague" en partie défiguré, abrite  actuellement le siège une école maternelle et de divers services.
Il semblerait que les deux bâtisses (Petit Gragnague et la Mairie de  Gragnague), bien que ne datant pas de la même époque, ont été inspirées du château de Gragnague situé sur la place actuelle (place Bellegarde).