Cliquez-ici pour obtenir le lecteur flash.
 
 

 
Vous devez disposer du lecteur flash pour voir le nuage de tags.
Vie Pratique
Manifestations
Vos démarches
Contactez-nous



La CommuneDécouvrir GragnagueHistoire et PatrimoineEdouard Debat-Ponsan
Imprimer cette page

Edouard Debat-Ponsan

Portraitiste, peintre d’histoire et de scènes de la vie paysanne
Peintre de la vallée du Girou
 
Edouard Debat-Ponsan, artiste peintre, élève de Cabanel, est célèbre pour ses portraits de la grande bourgeoisie et des hommes politiques, ses peintures  inspirées de l'Antiquité et ses scènes de la vie paysanne.

De 1880 à 1900, il passe des vacances dans la propriété familiale de la Préousse (lieu dit «Preusso» d’après le cadastre de 1835, point dominant le ruisseau de Restos qui se jette dans le Girou), située à Gragnague.
Durant cette période, il peint des portraits intimistes, des paysages et des scènes de la vie rurale.
 

Il occupe une place de choix dans ce genre très en vogue à l’époque, aux côtés de Gustave Courbet, de Rosa Bonheur…

Sa pratique quotidienne et spontanée de la peinture lui sert d’étude préparatoire pour des toiles qu’il compose à Paris.

Ce sont des « morceaux de campagne croqués sur le vif sur de petits panneaux, couvercles ou fonds de boîte à cigare » : Scènes de vendanges à Gragnague, Le Girou dans la plaine de Gragnague, L’église de Gragnague.

Il expose régulièrement en France et à l’étranger (Salon des Champs-Élysées, de Pau, Bordeaux, Toulouse, Tours,  internationales de Philadelphie, Saint-Louis…). « Ce sont les paysanneries qui le popularisent », il vend ses toiles à des particuliers ou des musées (Musée des Augustins de Toulouse).

Le 30 mars 1932, la ville de Toulouse donne le nom d’avenue  Debat-Ponsan à l’ancien chemin de ronde de l’Octroi dans le quartier des Amidonniers.

Républicain, ancien combattant de la guerre de 1870, il s'engage dans la lutte pour la réhabilitation du Capitaine Dreyfus, ce qui le conduit à rompre avec sa famille en 1889.

Au Salon de 1898, il expose La vérité sortant du puits,  tableau manifeste des défenseurs d’Alfred Dreyfus, qui sera offert en souscription à Émile Zola (conservé au Musée d’Orsay Paris).

De 1894 à 1907, il participe au programme décoratif des galeries et salles de l’Hôtel de ville de Toulouse. Il y réalise quatre compositions dans la salle des Illustres et celle du conseil municipal, dont La Garonne et l'Ariège dévalant les Pyrénées courent arroser Toulouse, un plafond sur le thème de l'allégorie des arts, ainsi que La visite au sculpteur qui reconstitue la visite supposée du cardinal Loménie de Brienne au sculpteur François Lucas, en 1775, sur le chantier du  bas-relief du port de l'Embouchure à Toulouse.
 
Le domaine

Le domaine de Préusse (ou Preusso) situé en bordure de la voie ferrée, etait la propriétè de la famille Debat-Ponsan.

Les batiments ont ètè démolis lors de la construction de l'autoroute Toulouse/albi.

Nous pouvons vous conseiller un magnifique ouvrage: ecrit par Monsieur Paul Ruffié"Debat-Ponsan, Toulouse 1847 - Paris 1913 aux éditions Privat.

Ce livre est éventuellement disponible au Musée du Pays Vaurais à Lavaur.